Scenarios de reporting

Share

01/11/2017 10:08

Données brutes

Je suis un fan des bases de données SQL. J’ai accès sans restrictions aux serveurs dont je m’occupe et je sais quelles données s’y trouvent. Je peux créer des instructions SQL pour traiter des données et voir les résultats dans différentes grilles. Je peux coller dans des outils de reporting mes résultats et afficher ceux qui en découlent. Utiliser des données brutes manque de flexibilité et peut ralentir la dissémination d’informations, mais permet de développer des rapports. Toutefois, le cycle de génération de rapports peut être long pour la personne qui souhaite les consulter.

Excel

Excel est un outil que beaucoup connaissent – il fournit un mécanisme interactif pour créer des rapports. Excel peut être utilisé de différentes façons et des exemples sont donnés ci-dessous :

  • Préconfigurer un document Excel avec des macros. Un utilisateur se connecte aux données à l’aide d’un des scenarios d’approvisionnement. Il faut de l’habileté pour produire les macros de sorte que les rapports puissent être affichés même avec une connaissance sommaire de la connexion à une source de données externe. System Integration Manager (SIM) peut même entrer les données sur le tableur pour vous.
  • Importer des tables de données. Se connecter à une table de données externes en utilisant cette commande de menu dans Excel peut vous permettre de charger votre tableur et de commencer le traitement des données.
  • Importer des données dans des tableaux croisés dynamiques et des graphiques croisés dynamiques. Il s’agit d’outils très puissants et pour en optimiser l’utilisation, vous aurez besoin de données traitées, comme celles provenant de magasins de données, d’entrepôts de données ou de SQL Server Integration Services (SSIS). Vous pouvez créer rapidement des rapports de synthèse avec des filtres et des agrégations (Somme, Moyenne, Max) et grouper par dates/heures, salles/sites, étudiants/modules/départements – il s’agit donc de planifier vos extractions de données.

SSRS: SQL Server Reporting Services

Il s’agit d’un module de SQL Server qui doit être installé et configuré. Cet outil est utile pour accéder à différents approvisionnements de données. Vous pouvez par exemple sélectionner des tables sur lesquelles baser vos rapports ou développer des vues SQL et utiliser des cubes de données SSIS.

Dans Visual Studio, vous pouvez gérer la production des rapports. L’interface SSRS vous permet de contrôler l’accès et autorise des abonnements soit par le biais d’inscriptions, soit par le biais de listes générées. Il existe également un produit appelé Report Builder, qui vous permet de créer des rapports ponctuels.

Tableaux de bord disponibles dans le commerce

Ils ont tendance à être basés sur les indicateurs clés de performance (KPI) et ont souvent une interface conviviale avec de nombreux gadgets. Ils descendent dans la hiérarchie jusqu’aux données sous-jacentes. Ils ne font rien de plus que SSRS, mais sont plus agréables à utiliser. Il s’agit à la base de l’approvisionnement de données. Ils nécessitent des données traitées.

CSV…

Par moments, tout ce dont vous avez besoin est tout simplement un fichier de données à transmettre à quelqu’un ou à un système, par exemple un fichier concernant le personnel/les heures pour la production de fiches de paie.

Richard Cooke - Reporting Scenarios.png